Choose your screen resolution: Auto adjust 800x600 1024x768


Comment motiver les eleves a apprendre une langue etrangere
Scris de mihaiela lazar   
Miercuri, 08 Ianuarie 2014 22:12

COMMENT MOTIVER LES ELEVES

A APPRENDRE UNE LANGUE ETRANGERE?

 

Profesor: Popescu Mihaela

Colegiul ,,Gheorghe Tătărescu” Rovinari

 

Le present étude a pour objectif principal de faire quelque considérations méthodologiques sur la motivation des élèves. On insiste sur quelques moyens pour motiver les élèves qui, dans les méthodologies contemporaines, deviennent les acteurs de leurs apprentissages, sur la classe comme principal lieu des interactions langagières privilégiées, sur la prise en compte des langues sources des élèves pour l’apprentissage du français, et, le dernier, mais non le moindre, sur l’erreur comme aide à l’apprentissage. Finalement, on va presenter un image d’ensamble sur les méthodologies contemporaines de l’enseignement des langues étrangères, en insistant sur la compétence de communication comme centre de cet enseignement.

On désigne sous le terme motivation, l’ensemble des facteurs psychologiques (désirs, besoins, passions, émotions, etc.) qui peuvent faire naitre chez les élèves l’intérêt d’apprendre et l’engagement dans un apprentissage. Ainsi, l’élève doit avoir une perception claire de l’intérêt et de l’importance des activités qu’on lui propose. Tout apprentissage doit avoir un sens; l’élève doit avoir la possibilité d’accomplir les tâches proposées ; l’élève doit pouvoir s’auto-évaluer pour pouvoir voir le lien entre les efforts qu’il fait et l’évolution de son apprentissage.

Les méthodologies contemporaines incitent à rendre l’élève actif car il est considéré comme acteur de ses apprentissages. Cette pédagogie ne privilégie pas un savoir élaboré antérieurement sans lui, mais au contraire met l’élève en situation de construire son savoir de manière autonome. Ces approches ont conduit à voir le rôle de l’enseignant évoluer. Il n’est plus celui qui détient le savoir et qui n’autorise l’intervention des élèves que lorsqu’ils sont interrogés. Il devient un chef d’orchestre, limitant sa prise de parole et encourageant une participation orale et spontanée des élèves. L’enseignant va s’occuper de ce que l’élève n’arrive pas à faire seul en lui montrant les chemins possibles.

C’est souvent dans les échanges langagiers en classe que les élèves vont être en situation d’entendre et de parler le français ainsi que de faire progresser leur compétence de communication. Il faut prendre aussi conscience que la classe est le lieu d’interactions spécifiques qui n’arrivent que dans la classe. L’enseignant et les élèves y parlent beaucoup de leurs activités avec des mots spécifiques liés à la grammaire, à la conjugaison, aux consignes, aux exercices et explications en tout genre. C’est ce qu’on appelle le métalangage (on parle sur la langue). Ces interactions constituent de véritables séquences d’apprentissage, surtout si l’enseignant développe chez ses élèves une capacité à expliquer ce qu’ils font.

L’usage des autres langues des élèves n’est plus interdit. L’élève va prendre appui sur les langues qu’il connait pour faciliter son apprentissage du français. En effet, une compétence communicative se construit par le biais d’une interaction entre les différentes langues connues du locuteur (langue maternelle, langues apprises et autres langues en contact). Ainsi, il s’agit d’aborder les différents aspects du français en fondant les activités d’apprentissage sur plusieurs langues.

Les deux mots faute et erreur peuvent sembler synonymes. Mais en réalité, les deux termes ont actuellement, en didactique des langues, des sens assez différents: la faute renvoie principalement à des savoirs (on sait / on ne sait pas) et appelle souvent une sanction (une mauvaise note), alors que l’erreur renvoie à des savoir-faire, donc à un processus d’apprentissage. Dans le processus d’apprentissage, l’erreur est un repère qui permet de s’évaluer et de progresser. Les erreurs sont des symptômes intéressants des obstacles auxquels la pensée des élèves se trouve confrontée et qu’ils peuvent transformer progressivement avec l’aide de l’enseignant. L’erreur constitue donc un témoin précieux pour repérer les difficultés des élèves et pour mieux comprendre ce qui se passe concrètement lors de leur apprentissage, et par consequent, render l’enseignement plus efficace. La notion d’erreur conçue comme étape d’apprentissage a pleinement sa place dans l’évaluation formative et l’auto-évaluation.

En conclusion, dans les méthodologies contemporaines, l’élève doit apprendre à communiquer en communiquant. On lui enseigne avant tout des savoir-faire et dans ce cas, la grammaire, le lexique et la phonétique servent à construire la compétence de communication. On comprend donc que c’est la communication (qu’on appelle les interactions) dans la langue étrangère entre les élèves et l’enseignant mais aussi entre les élèves eux mêmes, qui constitue la base de cet enseignement. Les élèves doivent être actifs et les enseignants doivent les guider dans leurs activités langagières, en leur proposant des situations de communication intéressantes où les interactions vont constituer de véritables sequences d’apprentissage.

 

Quelques références bibliographiques:

Cuq J.-P et Gruca I. (2005), Cours de didactique du français langue étrangère et seconde, Grenoble : PUG.

Rosen E. (coord.) (2009), « La perspective actionnelle et l’approche par les tâches en classe de langue », Le Français dans le monde (Recherches et applications), n° 45.

Collectif (2009), L’approche actionnelle dans l’enseignement des langues, Barcelone : Maison des langues.


Articole asemanatoare mai vechi:

Ultima actualizare în Vineri, 10 Ianuarie 2014 22:40
 

Revista cu ISSN

Coursebooks

COURSEBOOKS   Anca Lăptucă Colegiul Naţional "Mihai Viteazul", Ploieşti Coursebooks are great and no one can deny how helpful they have been to us especially during our first years of teaching. ...

Read more

Dezvoltarea limbajului la copilul presco…

DEZVOLTAREA LIMBAJULUI LA COPILUL PREŞCOLAR   Prof. psihopedagog Martinconi Noemi, Centrul de Resurse şi Asistenţă Educaţională "Speranţa" Timişoara   Lucrarea de faţă îsi propune sã prezinte importanta limbajului, atenţionându-ne asupra rolului limbajului asupra personalităţii copilului, limbajul...

Read more

Conditii externe ale invatarii scolare

CONDIŢII EXTERNE ALE ÎNVĂŢĂRII ŞCOLARE     Prof. Dinu Maria Şcoala cu clasele I-VIII, Bâlta, Dolj         Învăţarea şcolară, acest proces de receptare şi asimilare de informaţii şi de influenţe educative, dar şi procesul de...

Read more

Personajul literar

STUDIU PRIVIND PERSONAJUL LITERAR   Prof. ANDONE CRENGUŢA Colegiul Tehnic de Transporturi Braşov     Personajul are un rol fundamental în creaţia literară. Operele rămân vii în mintea cititorului prin personajele lor, personaje capabile să-şi impună...

Read more

Medalii la olimpiada internationala de s…

Patru medalii pentru elevii romani la Olimpiada Internationala de Stiinte ale Pamantului din Argentina   Olimpicii romani participanti la a VI-a editie a  Olimpiadei Internationale de Stiinte ale Pamantului (International Earth Science Olympiad...

Read more

Influente culinare de la centru si est e…

INFLUENŢE CULINARE DE LA CENTRU ŞI EST EUROPENI   Maistru instructor Hodorog Cristina C.N.E. “Gh. Chiţu” Craiova, judeţul Dolj             Un studiu  făcut la făcut la Universitatea Charles din Praga pe adolescenţii din ţările...

Read more

Conventia drepturilor copilului explicat…

CONVENŢIA DREPTURILOR COPILULUI - EXPLICATĂ PENTRU COPII -   Profesor Lazar Mihaiela Liceul de Artã „Ioan Sima” Zalãu     Pe cine vizează această Convenţie (art. 1, 2): Prezenta Convenţie este prevăzută pentru toţi cei care au...

Read more

Romanii de peste hotare

ROMÂNII DE PESTE HOTARE - studiu de caz -   Prof. Dimitriu Alina Grup Şcolar Agricol Alexandria, jud. Teleorman     Câti români stiu cã alfabetul latin a fost folosit mai întâi într-o lucrare în aromânã?...

Read more